Quelles solutions de recrutement temporaire pour le retail ?

La solution de recrutement la plus répandue pour faire face à un besoin ponctuel de main-d’œuvre est sans nul doute l’intérim. Quelles sont les alternatives à l'intérim pour palier le turnover, l’absentéisme et le sous-effectif, problématiques notoires du secteur du retail ?

Portrait of smiling staffs standing with arms crossed in supermarket

Pour renforcer vos effectifs sans nuire à votre image de marque et pénaliser votre productivité, nous vous proposons ici un tour d’horizon des différentes solutions de recrutement temporaire existantes.

  1. L'intérim, la solution de recrutement temporaire traditionnelle.
  2. Les agences de recrutement spécialisé, la solution de recrutement temporaire professionnelle.
  3. Les autoentrepreneurs, la solution de recrutement temporaire libérale.
  4. Les plateformes de partage d'employés, la solution innovante.

 

L’intérim, la solution de recrutement temporaire traditionnelle

Bien connu des managers du retail, l’intérim est une solution de choix en cas de besoins ponctuels de main-d’œuvre. Absence d’un de vos employés ou pic d’activité, l’intérim offre une flexibilité et une rapidité de déploiement appréciables. De plus, cette solution a l’avantage de faire disparaître les responsabilités juridiques inhérentes aux contrats de travail.

 

Les avantages du recrutement d’intérimaires

Largement éprouvé, l’intérim n’est pas une solution de recrutement populaire pour rien. Dans ce système triparti, l’entreprise n’est pas liée au salarié. La gestion des contrats de travail est entièrement externalisée, et les responsabilités juridiques sont, de fait, transférés à l’agence d’intérim qui emploie le travailleur. Tout contentieux relatif au droit du travail est géré par l’agence d’intérim.

Au-delà d’une gestion fortement simplifiée, l’intérim offre aux entreprises réactivité et adaptabilité. En somme, il ne reste à la charge de l’entreprise que la gestion managériale et humaine de l’employé.

 

Les inconvénients du recrutement d’intérimaires

Au-delà du coût élevé de l’intérim, qui en fait de loin la solution de recrutement temporaire la plus onéreuse, ses inconvénients sont majoritairement humains. En effet, selon le rapport 2018 de l’Observatoire de l’Intérim et du Recrutement, les travailleurs intérimaires sont peu intéressés par un avenir à long terme dans les entreprises au sein desquelles ils effectuent leurs missions. La majorité d’entre eux refuse les CDI proposés par les entreprises d’accueil et tend à considérer l’intérim comme une solution d’attente.

De fait, les profils recrutés par ce biais sont souvent peu motivés et moins enclins à intégrer les valeurs et la culture de l’entreprise, d’autant plus lorsqu’ils sont positionnés sur de courtes missions. En effet, si la durée des missions d’intérim est légalement limitée à 18 mois, la majorité d’entre elles ne durent qu’une dizaine de jours. Un délai insuffisant pour permettre aux salariés de s’impliquer dans le succès de l’entreprise. Le résultat est sans appel : les intérimaires ont tendance à être moins productifs, et peu concernés par la fidélisation de la clientèle. En conséquence, le Chiffre d’Affaires en est impacté.

 

Télécharger un récapitulatif des solutions

 

 

 

Les autoentrepreneurs, la solution de recrutement temporaire libérale

Indépendants et compétents, les autoentrepreneurs peuvent être des partenaires de choix en cas de besoins ponctuels sur des missions bien spécifiques. La notion de "partenaire" est centrale ici, en opposition à celle "d’employé". Par définition, le freelance ne peut en effet répondre à aucun lien de subordination avec l’entreprise. Une différence notable avec les solutions de recrutement traditionnelles, qui mérite d’être soigneusement étudiée pour éviter certains risques, notamment juridiques.

 

Les avantages du recrutement de freelances

Les autoentrepreneurs sont souvent à l’écoute du marché et, de fait, particulièrement réactifs aux appels des entreprises. Avec un freelance, l’entreprise se positionne sur un contrat de fourniture de services et non de travail.

De ce fait, les démarches administratives sont allégées : pas de processus de recrutement, pas de charges salariales et le Code du travail ne s’applique pas. L’absence de liens hiérarchiques protège également complètement l’entreprise des risques juridiques liés aux contrats de travail… À condition toutefois de ne pas tomber dans le salariat déguisé.

 

Les inconvénients du recrutement de freelances

Pour qu’une collaboration avec un autoentrepreneur ne soit pas considérée comme du salariat déguisé, celui-ci doit travailler pour différents clients. Le freelance n’a donc pas d’attachement à une marque, et s’intègre difficilement aux valeurs et à la culture de l’entreprise. 

Si ces inconvénients sont peu significatifs dans certains domaines, et notamment dans les fonctions supports, ils peuvent s’avérer particulièrement pénalisants dans le secteur du retail dans l’opérationnel terrain. Les missions qui impliquent d’être en contact direct avec la clientèle de l’enseigne sont en effet peu adaptées au caractère indépendant des autoentrepreneurs.

De plus, le management d’un freelance est différent de celui d’un salarié et peut être complexe à intégrer dans la gestion d’une équipe. Une solution qui a donc de multiples avantages, mais ne convient pas pour autant à toutes les situations.

 Télécharger un récapitulatif des solutions

 

Les plateformes de partage d’employés, la solution de recrutement temporaire innovante

Se présentant comme une alternative à l’intérim, le partage d’employés est une solution qui fait encore peu parler d’elle au regard de son fort potentiel pour le salarié comme pour l’employeur. La mutualisation des effectifs apporte fluidité et simplicité au processus de recrutement des travailleurs temporaires. Une solution qui s’inscrit pleinement dans la digitalisation des entreprises, ce qui participe à la fois à son succès grandissant, mais présente aussi certains défis.

 

Les avantages des plateformes de partage d’employés

La mutualisation d’effectifs s’effectue entre magasins d’une même enseigne. Cette solution permet de faire appel à des employés déjà qualifiés, motivés, formés aux processus et procédures du groupe et imprégnés de ses valeurs et de sa culture.

L’entreprise ayant besoin de renforts bénéficie ainsi d’une main-d’œuvre complètement opérationnelle et impliquée dans la croissance du groupe. Le temps d’adaptation et de formation du travailleur temporaire en est fortement réduit, voire inexistant.

Sélectionnés sur la base du volontariat, les employés profitent de leur côté d’une expérience enrichissante et de la possibilité de faire davantage d’heures pour augmenter leur rémunération. C’est là que réside toute l’efficacité de la solution, elle est conçue dans l’intérêt du salarié. En conséquence, la marque employeur en est grandement valorisée.

La gestion de cette solution lorsqu’elle est en SaaS vient faciliter son déploiement, ce qui séduit de plus en plus d’entreprises. Le processus de recrutement s’en voit considérablement allégé, tout en offrant une sélection des meilleurs profils. En effet, chaque fin de mission donne lieu à une évaluation mutuelle du salarié et de l’entreprise, afin d’affiner continuellement les besoins et attentes des deux parties pour instaurer les collaborations les plus harmonieuses et efficientes.

 

Les inconvénients des plateformes de partage d’employés

Cette solution s’inscrit dans un processus de transformation digitale des entreprises, qui se voient contraintes d’adopter de nouveaux modes de fonctionnement. L’intégration d’une solution digitale opérationnelle demande donc un temps d’adaptation, pour les employés volontaires comme pour les fonctions supports. Une véritable conduite du changement peut donc être nécessaire à l’implantation de cette solution au sein de l’entreprise, ce qui implique de s’entourer des bons partenaires avant d’envisager une totale autonomie. Souvent les entreprises ont du mal à innover et sont réfractaires aux changements, il faut les bons interlocuteurs pour faire changer les choses et réussir à embarquer toute l'entreprise dans le futur du travail.

 

Téléchargez le récapitulatif des solutions

 

En tendance toujours haussière, les problématiques de turnover, d’absentéisme et de sous-effectif sont centrales pour bien des entreprises du secteur du retail. En effet, si la question du coût est un aspect du recrutement à ne pas négliger, la performance du travailleur sélectionné s’avère tout aussi cruciale et demeure une préoccupation première des managers pour l’atteinte de leurs objectifs de chiffre d’affaires. Trouver la solution adaptée aux spécificités du secteur demande donc de prendre en compte les aspects tant juridiques et financiers qu’humains, afin d’éviter aux entreprises de s'engager dans un processus de recrutement contre-productif.