Les 5 coûts cachés de l’intérim

Dans le monde du Retail, avoir recours à l’intérim peut être une solution pratique pour faire face à certaines situations d’urgence comme le départ d’un salarié, l’absentéisme ou bien le manque ponctuel d’effectif lié à une surcharge d’activité.

Cependant, l’intérim n’est pas une réponse très économique pour les entreprises. En plus des coûts visibles, s’ajoutent certains coûts cachés auxquels on ne pense pas toujours …

Découvrez donc ce que coûte vraiment une recrue en travail temporaire.

 Budgeting - Three Arrows Hit in Red Target on a Hanging Sack on Green Bokeh Background.

 

Recruter un intérimaire : la facture en détail

L’un de vos employés est malade et vous devez le remplacer de toute urgence ? Dans la précipitation, vous choisissez d’avoir recours à un intérimaire afin de compléter votre équipe.

La facture que vous recevrez pour les services proposés par l’agence d’intérim comprendra bien entendu le salaire brut de l’intérimaire.

A ce montant s’ajouteront les charges sociales obligatoires mais aussi les frais spécifiques aux contrats d’intérim tels que les congés payés et les indemnités de fin de mission.

Enfin, pour sa  prestation spécialisée et la mise à disposition du candidat au sein de votre entreprise, l’agence d’intérim ajoutera également un coefficient de recrutement et de gestion (rédaction du contrat de travail, édition des fiches de paie, passage des visites médicales …) plus une légère marge commerciale.

Ainsi, pour un salaire de base de 1500€, la facture finale atteindra pratiquement les 3000€, soit le double du coût effectif d’un intérimaire.

 

 

Les coûts cachés à supporter pour les entreprises choisissant l’intérim

La notion de coûts cachés est un poids financier que les entreprises sont contraintes d’étudier de plus en plus minutieusement. Cela fait référence aux coûts qui ne figurent pas explicitement sur les documents comptables mais représentent tout de même un manque à gagner pour les entreprises.

 

Le coût de formation

Les agences d’intérim font en sorte de trouver les profils les plus adaptés pour les postes en tension au sein de votre entreprise. Malgré tout, l’intérimaire qui rejoindra vos équipes en magasin aura besoin d’une formation et d’un temps d’adaptation avant d’être opérationnel.

Votre personnel devra également accompagner la nouvelle recrue pour lui présenter les lieux et les spécificités de fonctionnement de votre enseigne.

Durant cette période, une partie de votre force de vente ne sera donc pas pleinement concentrée sur ses tâches et vous pourrez donc ressentir un manque de productivité.

 

 [Article] La Mutualisation des effectifs, une alternative à l'intérim. 

 

Le coût de la temporalité

Que ce soit pour remplacer un employé absent ou faire face à une surcharge momentanée du travail, les intérimaires sont missionnés sur des périodes assez courtes pouvant aller d’une journée à une ou deux semaines.

Cette présence plutôt éphémère au sein des enseignes ne leur laisse que très peu de temps pour intégrer tous les processus et donc pour réaliser leurs tâches de façon optimale. Les intérimaires sont donc généralement moins efficaces que les salariés intégrés sur de plus longues durées.

 

Le coût du manque d’attachement

Les intérimaires auxquels vous ferez appel ne connaîtront pas forcément votre marque et ses produits.

Ce défaut d’attachement envers votre enseigne est susceptible de nuire à leur motivation et à leur implication dans la réalisation de leurs missions.

 

Le coût du sentiment d’infériorité

Il est fréquent que les intérimaires ressentent une différence de traitement par rapport aux équipes internes. Cela peut résulter d’une moindre autonomie pour la réalisation de leurs tâches, de la difficulté de créer des liens relationnels sur de courtes durées, mais aussi de leur situation perçue comme plus précaire que les autres salariés.

Ces différents facteurs sont connus pour affecter le bien-être et l’implication des travailleurs temporaires.

 

Le coût du stress chez vos équipes permanentes

Les arrivées et départs réguliers de nouvelles recrues ne sont pas toujours simples à vivre pour vos salariés.

Bien que ces aléas ne puissent être évités, managers et dirigeants doivent prendre en compte que les intégrations répétées d’intérimaires peuvent être une source de stress pour les équipes et donc perturber leur efficacité. Les changements d’équipe demandent également une grande capacité d’adaptation pour le personnel permanent et des tensions peuvent donc apparaître au sein de l’entreprise.

 

[Article] La Mutualisation des effectifs, une alternative à l'intérim. 

 

Les coûts cachés étant souvent liés à des comportements humains, il n’est pas simple de les évaluer avec précision, mais il est certain qu’ils influent sur vos performances. Les services RH doivent donc avoir conscience de ces frais invisibles avant d’opter pour l’intérim.